bitcoin confidentialite financiere

Bitcoin et la confidentialité financière

Pourquoi devrais-je me soucier de la privacy ?

La privacy (nous l’écrivons en anglais parce que c’est un mot universel) est l’un des droits de l’homme. La protection de la privacy est importante pour le développement des industries et des entreprises car elle permet de faire respecter les idées et les projets. Elle est également importante pour le citoyen privé car elle lui permet de disposer d’une sphère privée dans laquelle il peut cultiver des idées et des informations confidentielles uniquement pour lui-même, sans l’influence d’autres personnes..

Tout cela devient encore plus important lorsqu’il s’agit d’informations financières où il y a des données concernent des transactions et des biens financiers. Voyons comment la privacy est gérée par Bitcoin et quels sont les scénarios qui s’ouvrent à tous les utilisateurs et propriétaires de bitcoins.

Bitcoin est pseudonyme

Bitcoin n’est pas anonyme, mais c’est un pseudonyme. Cela signifie que la blockchain est un système ouvert, où toutes les données sont présentes et ouvertes, mais où les transactions ne sont pas par défaut liées à votre identité. En pratique, la blockchain (c’est-à-dire le support sur lequel toutes les transactions Bitcoin sont écrites et validées) est un registre public distribué accessible à tous par n’importe quel dispositif. Toutefois, il n’existe pas de lien direct entre les adresses concernées par une transaction et l’identité des propriétaires de ces adresses.

Dans le whitepaper de bitcoin, Satoshi Nakamoto dit (traduit de l’anglais):

…le modèle bancaire traditionnel atteint un certain niveau de confidentialité en limitant l’accès à l’information aux parties concernées et aux tiers de confiance. la nécessité d’annoncer publiquement toutes les transactions exclut cette méthode, mais la confidentialité peut toujours être maintenue en interrompant le flux d’informations vers un autre lieu : garder les clés publiques anonymes…

Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que pour réaliser la décentralisation qui est l’élément clé du réseau Bitcoin, il est nécessaire d’annoncer toutes les transactions sur un registre public distribué. Ainsi, le modèle de confidentialité des banques traditionnelles, basé sur le partage d’informations sur un compte particulier, uniquement avec les personnes qui ont le droit de les avoir, n’est pas applicable.

Bitcoin crée ensuite le modèle de protection de la privacy en rendant “anonymes” les relations entre les adresses et les transactions et l’identité des personnes qui se trouvent derrière. Cet aspect est très important et constitue la pierre angulaire de toutes les réflexions qui ont été menées sur la protection de la privacy bitcoins au cours de la dernière décennie et qui ont abouti aux “coinjoin”, aux réseaux lightning network (LN) et aux formules de protection de la vie privée qui en découlent et qui sont aujourd’hui à l’étude.

Privacy et bitcoin ?

La privacy est une cible mouvante et elle se manifeste à plusieurs niveaux : lorsque vous achetez des bitcoin, lorsque vous transférez des bitcoin et les gérez avec un portefeuille, dans le réseau LN (lightning network), lorsque vous effectuez des transactions, lorsque vous vous connectez à Internet, etc. Cela signifie que la privacy est obtenue en réfléchissant à de nombreux aspects et que chacun d’entre eux peut changer de jour en jour car les lois, les technologies et les pratiques changent également.

La privacy est plus forte lorsque de nombreuses personnes s’en occupent ensemble. En fait, la privacy ne peut être atteinte que si d’autres personnes sont tout aussi intéressées à la préserver. Il n’y a pas privacy uniquement par soi-même. Il existe donc une culture de la privacy que nous devons développer encore davantage lorsque nous possédons des bitcoin ou lorsque nous effectuons des transactions bitcoin.

Nous devons donc apprendre à acheter des bitcoins en toute sécurité, à les stocker d’une manière qui ne permette pas facilement à des observateurs extérieurs de la blockchain (par exemple des sociétés d’analyse[1] de la blockchain) de déterminer avec qui je fais des transactions et le montant de mes actifs. Lorsque cela sera compris, nous pourrons disposer de nos actifs et les utiliser avec moins de risques de voir la confidentialité de nos actifs violée.

attack to the privacy

Situation de la privacy aujourd’hui au XXI siècle

Malheureusement, la privacy est aujourd’hui menacée. En partie parce que de nombreuses grandes entreprises ont trouvé un moyen d’obtenir et de stocker un très grand volume d’informations personnelles des utilisateurs et d’en tirer profit. En partie parce que le coût du stockage des “métadonnées” est de plus en plus faible. A cela s’ajoute le fait que les lois sur la privacy édictées par les Etats sont orientées vers l’utilisation des données après les avoir acquises et non, au contraire, à ne pas les acquérir.

Ainsi, aujourd’hui, chaque geste que nous faisons, nous utilisons un ordinateur, un smartphone, un ordinateur portable et chaque opération laisse des traces numériques qui sont capturées par les grandes entreprises, les gouvernements et les agences internationales de renseignement.

Bitcoin a, d’une certaine manière, introduit un niveau supplémentaire dans lequelle les informations sur la fortune doivent également être protégées. Par conséquent, notre privacy devient un élément très important de notre vie et doit être protégée car notre succès au travail, notre force financière et aussi notre vie familiale en dépendent.

Nous rédigerons d’autres articles pour traiter de privacy. La protection de la privacy dans les technologies de l’information est en fait un élément délicat et vaste qui doit être très approfondi pour comprendre les dangers et trouver des solutions pour minimiser le risque, en particulier lorsque nous utilisons une monnaie virtuelle.  La privacy de chacun d’entre nous est en grand danger et pour la préserver, nous devons être très prudents. Nous ne devons pas l’oublier

Definitions

[1] société d’analyse de la blockchain (chain analysis companies). L’analyse de la blockchain est le processus d’inspection, d’identification, de regroupement, de modélisation et de représentation visuelle des données, pour trouver des relations et découvrir des identités. L’objectif de l’analyse de la blockchain est de découvrir des informations utiles sur les différents acteurs qui ajoutent des blocs supplémentaires à la chaîne. L’analyse de la blockchain de Bitcoin est souvent effectuée par des sociétés privées au service des gouvernements et des banques.

Petit résumé vidéo

Pour rendre les concepts exprimés plus clairs, j’ai mis à disposition cette petite vidéo

 

Avatar

Massimo Musumeci

Physicien depuis 1997, chercheur dans le domaine de la sécurité et de la confidentialité de l'information, qui sont devenus des éléments clés de la finance du XXIe siècle. Fournit des conseils et de l'aide aux entrepreneurs et aux investisseurs dans le domaine de la finance numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *