La technologie offre un nouveau visage à la propriété intellectuelle

En une époque où tout va vite, la mondialisation et l’économie numérique sont deux facteurs clés redéfinissant la valeur d’une marque. Une entreprise ne peut plus se permettre de se développer progressivement, pays par pays et région par région. Internet est aujourd’hui l’endroit où une entreprise doit être visible pour pouvoir exploiter le potentiel qu’elle a à devenir une entité mondiale.

 

L’impact de l’ère numérique sur le domaine de la propriété intellectuelle

L’évolution du secteur de la propriété intellectuelle est étroitement liée à l’impact de l’ère numérique sur les entreprises en général, qui met les professionnels de l’industrie devant toutes sortes de situations nouvelles. En d’autres termes, nous sommes confrontés à une transformation du secteur qui devra dorénavant s’aligner sur les conditions du marché en mutation technologique permanente au niveau mondial. La question est de savoir si le secteur de la propriété intellectuelle réagit assez rapidement pour répondre à la nouvelle réalité. Ce que l’on peut très certainement dire c’est que la mondialisation et la numérisation ont rendu plus que jamais difficile la protection de la propriété intellectuelle dans plus de 100 juridictions différentes, ayant une législation de plus en plus complexe.

 

Protéger une idée – les opportunités offertes par la technologie

Faire les démarches pour protéger une idée dans plusieurs pays peut être assez complexe. Cela implique une augmentation du nombre d’experts requis et, dans le cas d’un dépôt global, le nombre de personnes impliquées peut dépasser plusieurs centaines. Le problème réside dans les différentes manières dont chacun communiquera et facturera, donnant lieu à des complications administratives. Ainsi, plus il y a de personnes impliquées, plus les chances d’obtenir un service adéquat sont compromises, du fait de l’ampleur, de la complexité et de la personnalisation des démarches entreprises.

Le moyen de simplifier ce processus consiste, encore une fois, à utiliser la technologie, en combinant les principales avancées technologiques développées au cours de la dernière décennie. L’informatique en nuage (cloud computing) sécurisée est un exemple à cet égard, car elle offre aux entreprises la possibilité de réaliser des calculs complexes à moindre coût et à un niveau de performance supérieur.

 

La technologie, un facteur favorable
À l’heure actuelle, les opérations de propriété intellectuelle les plus avancées consistent à développer des technologies permettant de mieux comprendre les données relatives aux brevets, en tenant compte de l’activité de dépôt des concurrents, des tendances du secteur, du coût du dépôt par rapport à sa valeur, aspects qui offrent aux professionnels qui les utilisent un meilleur contrôle des pratiques, afin d’augmenter dans le temps les recettes réalisées.

Paul Cosmovici

Paul Cosmovici

Me Paul Cosmovici, avocat dans le domaine des marques, brevets et designs, travaille notamment pour des clients situés en Suisse, France, Allemagne, USA ou Royaume-Uni. Il a une grande expérience dans la stratégie liée à la propriété intellectuelle. Son expérience comprend la structuration de transactions commerciales, ainsi que la protection d’actifs de propriété intellectuelle. Me Paul Cosmovici conseille des entreprises menant des activités telles que pharmacies, aliments et boissons, FMCG, logiciels, banques, fonds d'investissement et universités publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *