TOP 100 2020 : les start-ups vaudoises se portent très bien

Le TOP 100 des meilleures start-ups suisses a été dévoilé le 9 septembre dernier à Zurich. Une entreprise du classement sur 4 est vaudoise, soit une « solide deuxième place » en termes de nombre de start-ups pour Vaud derrière Zurich, Bâle se hissant à la troisième position. Au-delà de la comparaison éternelle « Zurich versus Vaud », l’innovation et les start-ups technologiques de notre canton se portent très bien.

Selon le magazine « Start-up 2020 » (hors-série commun de PME Magazine et de la  Handelszeitung publié pour le TOP 100), « la prééminence des cantons de Zurich et Vaud comme terre d’accueil des start-ups en Suisse s’est encore renforcé en 2020 ». 25 start-ups du classement 2020 sont domiciliées dans le canton de Vaud, soit 6 de plus qu’en 2019. 3 start-ups (Gamaya, CREAL et Insolight) se sont même hissées dans le TOP 10. Pas si mal, car cette année de nombreuses « championnes vaudoises du TOP 100 » comme Flyability, Lunaphore ou Bestmile sont sorties de la liste, ancienneté oblige.
Ces entreprises technologiques, qui sont aujourd’hui devenues des scale-ups, laissent la place à de nouvelles jeunes entreprises – « la relève de demain » – si l’on en juge par la qualité et l’exigence des experts qui, chaque année, votent pour les start-ups du TOP 100.
Ainsi, cette année, 14 nouvelles start-ups du canton ont fait leur entrée au classement. Elles sont très prometteuses et bien positionnées dans le “deep tech” qui caractérise notre écosystème d’innovation. Pour compléter la liste des entreprises innovantes les plus dynamiques du canton, le site Scale Up Vaud promeut 27 pépites technologiques vaudoises à forte croissance, en passe de devenir les futures grandes entreprises de notre pays.

(Source: TOP 100 2020)

La plus forte densité de start-ups en Suisse

La région lémanique et le canton de Vaud ont, tout comme Zurich, réussi ces dernières années à devenir une place d’innovation reconnue au cœur de l’Europe. De nombreuses entreprises étrangères s’implantent chez nous, attirées par un terreau fertile pour innover dans de nombreux secteurs technologiques de pointe. Des innovateurs de talent ont choisi de créer leurs start-ups ici. Des initiatives technologiques suisses phare, comme la « Trust Valley » ou la « Food & Nutrition Valley », se sont installées dans notre région. La promotion économique vaudoise, les écoles et instituts de recherches, les acteurs publics et privés comme venturelab (organisateur du TOP 100) ont forgé un écosystème d’innovation robuste, fortement interconnecté et à visage humain, qui soutient nos start-ups durant toutes les phases de leur développement.

La qualité de nos start-ups joue aussi un grand rôle dans le rayonnement de notre canton. Le canton de Vaud compte la plus forte densité de start-ups en Suisse (environ 400 entreprises à ce jour), selon l’étude « Vaud innove » (publiée conjointement par Innovaud, la BCV et la CVCI entre 2019 et 2020). Nos start-ups sont également appréciées des investisseurs suisses et étrangers : en 2019, elles ont attiré CHF 455.7 millions – 70% de plus qu’en 2018 – pour financer leur croissance et continuer de stimuler l’économie.

En cette période particulière de pandémie, il est encourageant d’observer que l’énergie entrepreneuriale est solide dans notre pays. Nos innovateurs redoublent d’efforts pour relever de nombreux défis et créer les industries de demain. Nous leur devons aussi, l’excellente image de la Suisse et sa force d’innovation à l’étranger.

Les 3 start-ups vaudoises du TOP 10 2020

Gamaya (Drones), l’intelligence artificielle pour les agriculteurs (rang 7)

CREAL (ingénierie, ICT), un monde virtuel sans nausée (rang 9)

Insolight (Cleantech), des panneaux solaires produits en Europe (rang 10)

Liens utiles

L’Agefi (10 septembre 2020) : « Les start-up vaudoises défendent leur place dans le top 100 suisse »

Les entreprises vaudoises du TOP 100 2020

Les 100 start-ups suisses du TOP 100 Swiss Startup Award

Patrick Barbey

Patrick Barbey

Patrick Barbey dirige Innovaud, l'agence pour l'innovation du Canton de Vaud. Ingénieur EPFL au bénéfice d’un MBA en gestion de la technologie, il a fait partie de l'équipe fondatrice de plusieurs entreprises. Il s’implique aujourd’hui dans le conseil aux start-ups, PME et grandes organisations. Spécialités et intérêts : entrepreneuriat, technologie, innovation, start-ups, scale-ups, intelligence artificielle, technologies mobiles, réseaux intelligents, énergie et aérospatial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *