Employabilité : 7 pratiques de base pour bien rebondir

Parmi les nombreuses clés de réussite professionnelle, je souhaitais évoquer aujourd’hui celle qui enseigne aux employés de tous niveaux et de tous âges l’importance d’apprendre à identifier leurs points de progrès et à renforcer leurs compétences. Mieux se connaitre c’est mieux savoir où l’on va. C’est d’autant plus vrai en période de recherche d’emploi et surtout pour bien rebondir !

La bonne nouvelle est que ce nouveau monde du travail dans lequel nous entrons foisonne de ressources sur internet pour renforcer votre développement personnel.

Voici une compilation de bonnes pratiques que j’ai pu collecter au cours de nombreuses recherches effectuées dans le cadre de mes activités :

 

1/ Quels sont vos objectifs professionnels et vos critères de réussite ? Il est préférable de les définir et les clarifier avec votre manager, et en phase de recherche d’emploi, mettez par écrit ce que vous entendez par objectifs et indicateurs de performance clés. (KPI) dans ce cas, Key performance Index mais aussi Key Personal Index ! Une autre bonne pratique est de s’écrire sa propre mission et de définir sa description de poste idéale.

2/ Obtenez un retour d’information, en particulier sur les domaines qui peuvent être des points de progrès, ou tout simplement ignorés de votre part. Les personnes les plus performantes sont constamment en train d’apprendre et de s’adapter, et recherchent régulièrement le feedback de leur patron, de leurs pairs et de leurs collaborateurs. Si votre patron ne vous donne pas de feedback de manière proactive, ou en absence de celui-ci, indiquez une chose qui, selon vous, s’est bien passée, puis demandez conseil à vos connaissances sur une chose que vous pourriez améliorer. Il est préférable de rester simple ; un seul domaine à améliorer à la fois.

3/ Évaluer et noter chaque compétence utile dans votre travail et pertinente pour le futur. Concentrez votre temps et votre énergie sur les domaines où vous pouvez le plus vous améliorer (self upskilling). Dressez la liste des cinq à dix aptitudes ou compétences que vous devez développer dans votre cœur de métier, et évaluez-vous (seul ou avec l’aide d’un conseiller de confiance) sur chacune d’elles. Focalisez-vous sur  vos compétences notées au-dessous de la moyenne obtenue pour en combler les lacunes mais uniquement si cela est pertinent pour la suite de votre carrière. Demander l’avis d’une personne qui a déjà occupé votre poste peut accélérer votre apprentissage. Et rester pragmatique!

4/ Dressez la liste de vos compétences transversales, celles que vous avez acquises et qui pourraient être un atout dans un cas de changement d’orientation ou de nouvelle carrière et vous donner un avantage compétitif. Penser aux compétences humaines et MAD skills, ces compétences disruptives qui vont mettre en avant votre singularité.

5/ Augmentez votre visibilité auprès des décideurs afin que votre profil soit remarqué. Il n’est pas toujours possible de se faire remarquer par les hauts responsables par le biais de votre travail direct. Vous pouvez donc essayer de vous porter volontaire pour des initiatives telles que des actions bénévoles par exemple. On ne dira jamais assez que le réseautage est incontournable et « liker » un contenu qui vous parle en le commentant sur des réseaux sociaux comme LinkedIn augmentera votre visibilité.

6/ Restez informés sur une question émergente qui vous passionne. Effectuez des recherches, collectez-les datas, analysez-les, participez à des conférences et écrivez sur le sujet, activez des « alertes Google » sur ces sujets. Développer une expertise dans un domaine naissant d’importance croissante peut conduire à être remarqué et donc à de nouvelles opportunités de carrière. Surtout dans ce nouveau normal !

7/ Trouvez un bon mentor qui pourra vous aider en cours de route. Il n’y a pas de raccourcis, mais avec beaucoup de travail et de persévérance, vous pouvez acquérir les compétences, les expériences et développer le réseau dont vous aurez besoin pour vous épanouir dans la quête de votre prochain défi professionnel.

 

N’hésitez pas à me partager vos bonnes pratiques et prenez soin de vous.

 

Cyrille

 

Sources :

Article de hbs.org publié en 2018, (comme quoi…)

kornferry.com

pwc.com

 

 

Partager

Cyrille Gay

Après des études de Design de Produit à Art Center College of Design, Cyrille Gay à travaillé dans le domaine de la chaussure de sport en tant que directeur du design pour des grandes marques et récemment chez Quechua, la marque de randonnée de Decathlon. Il a fondé son entreprise de 2006 à 2011, active dans le Sportswear. Il travaille également pour une société de conseil en employabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *